MICRO-LEÇON Nº11: PRONONCIATION DE « FAIRE » ET « AVOIR »

Attention à la prononciation de « ai » concernant « nous faisons ». Il s’agit d’un « ə » fermé caduque et non d’un « ε » ouvert.   Même irrégularité évidemment pour les formes de l’imparfait de l’indicatif de « faire » et celles du participe présent et du gérondif.   Attention également à la prononciation du participe passé de « avoir », « eu », qui se […]

MICRO-LEÇON Nº10: AUCUNS/D’AUCUNS

Ne pas confondre: aucuns (sens négatif) et d’aucuns (sens positif).   Aucuns frais n’ont été inclus. (les adjectifs aucuns/aucunes ne s’emploient qu’avec des substantifs qui n’existent qu’au pluriel.)   D’aucuns pensent le contraire. (=Quelques-uns pensent le contraire.)

MICRO-LEÇON Nº9: RESSEMBLER À QUELQU’UN

Attention, surtout pour les hispanophones, à la construction du verbe « ressembler à quelqu’un ».   Luc ressemble à Victor. Luc lui ressemble. Luc et Victor se ressemblent. Ils se sont toujours ressemblé.                             Je ressemble à Luc et Victor. Je leur ressemble. On se ressemble. On s’est toujours ressemblé.

MICRO-LEÇON Nº8: AVOIR / Y AVOIR

Ne pas confondre: Il a un problème. / Il y a un problème. (He has a problem./There is a problem.) (Tiene un problema./Hay un problema.)   Même chose, par exemple, au futur simple: Il aura un problème. / Il y aura un problème.   Ou au passé composé: Il a eu un problème. / Il y a eu un problème. […]

MICRO-LEÇON Nº6: L’APOSTROPHE

    Concernant l’apostrophe, attention à ces exceptions:   le onze, le onzième, la Une (d’un journal)   La conjonction « si » s’apostrophe uniquement devant les pronoms « il » et « ils ».   Pensez à utiliser à l’écrit la forme « l’on » devant « que »: « que l’on » est beaucoup plus élégant que « qu’on ».

MICRO-LEÇON Nº4: PEUT-ÊTRE

Je pourrai peut-être aller à cette soirée.   Peut-être que je pourrai aller à cette soirée.   Peut-être pourrai-je aller à cette soirée.   Les trois tournures sont correctes. La dernière est la plus soutenue.

MICRO-LEÇON Nº5: AUSSI

La conjonction « aussi » implique l’inversion sujet-verbe et sert à exprimer la conséquence.   Ne pas confondre: J’irai aussi. et Aussi irai-je.   La conjonction « aussi » implique l’inversion sujet-verbe et sert à exprimer la conséquence.

MICRO-LEÇON Nº3: EN

Je connais l’autre. [L’identité de l’objet est définie].   J’en connais un autre. [L’identité de l’objet est indéfinie].   Un autre va venir. L’autre va venir. [Absence de “en” car ici “autre” n’est pas complément d’objet direct mais sujet].

MICRO-LEÇON Nº2: NATIONAUX/NATIONALES

  La terminaison plurielle “-aux” pour les adjectifs n’existe qu’au masculin.   La forme féminine correspondante est “-ales”.   un problème national, des problèmes nationaux, une solution nationale, des solutions nationales   un aspect social, des aspects sociaux, une crise sociale, des crises sociales